Latest Articles
Here is an example of true art in Nature. We can argue day and night about what art is and what the definitions are but general understanding is that it is something more of aesthetic nature than prac.. Read More
La technologie ouvre de nouvelles capacités de voir l’invisible, d'entendre l'inaudible, mais qu’en est-il de la capacité à comprendre ce que nous ne pouvons même pas concevoir ? Par exemple, le langa.. Read More
Technology opens new capabilities to see invisible, to hear unheard, but what about the ability to understand what we cannot even comprehend? For example, animal language, newly discovered ancient hum.. Read More
Technology opens new capabilities to see invisible, to hear unheard, but what about the ability to understand what we cannot even comprehend? For example, animal language, newly discovered ancient hum.. Read More
All Articles

Le génie des fourmis

Le génie des fourmis

Deux fourmis de génie font preuve de coopération et de pensée inventive, se servent d'un outil et, de plus,  « connaissent » et utilisent la physique fondamentale : le levier pour soulever la branche.

Nous observions deux fourmis rouges des bois F. pratensis Retz. transportaient une jambe de criquet vers leur nid. La plus grosse partie de la patte de l'insecte se retrouva à un moment coincée sous une petite branche sèche, qui se révéla trop grosse et trop lourde pour être maniée par une fourmi. Après quelques tentatives infructueuses pour passer l’obstacle, elles laissèrent la proie et commencèrent à rôder, visiblement à la recherche de quelque chose. Nous pensions qu’elles avaient abandonné et avaient décidé de trouver une autre proie. Leur comportement était semblable à ces fourmis qui explorent les zones d’approvisionnement. Mais dix minutes plus tard, l’une des fourmis est revenue avec une brindille qui, sans doute pour elle, ressemblait à un gros bâton. Elle mit un bout de ce bâton sous la branche sèche selon un angle aigu et appuya vers le bas sur l’extrémité opposée, utilisant cette construction comme un levier ! L'autre fourmi tirait la patte du criquet tandis que l' « inventeur » appuyait sur le levier. En répétant l'opération plusieurs fois, elles réussirent à libérer la patte et purent ainsi la transporter vers le nid. Ces chasseurs extrêmement habiles nous montrèrent ainsi la capacité d'une fourmi à prendre des décisions créatives, à planifier des actions, à connaître les lois naturelles simples et à utiliser des outils.

Jean Leprince Posted by Jean Leprince

Après un parcours de plus de 35 ans dans le domaine du marketing international, Jean a contracté le virus de la créativité et de l'innovation en découvrant TRIZ, méthode qu'il a utilisée dans sa spécialité. Pas ingénieur, mais ingénieux (ce n'est pas lui qui le dit), expert agréé et fervent adepte du réseautage d'entreprises, il en connaît les méandres et utilise sa longue expérience pour apporter aux acteurs économiques les conseils les plus judicieux en matière de stratégies d’innovation. Découvrez ses activités au travers de ses sites www.acte2-marketing.net et www.biotriz.be

 

0 Comments To "Le génie des fourmis"

Write a comment

Your Name:


Enter the code in the box below:

Your Comment:
Note: HTML is not translated!